MENU

Language

Show contents for

Ma rencontre avec YPARD Cameroun

Etudiante en deuxième Biologie Végétale, nous avons étés interpelé pour une formation sur la transformation des fèves en ses dérivés, c’est au cours de cette formation que j’ai rencontré des jeunes de YPARD-Cameroun. J’avoue qu’à cette époque je n’avais pas encore saisie importance et surtout les opportunités que cette association pouvait mettre sur mon chemin. Grande a toujours été ma passion pour l’agriculture, toute petite je faisais déjà germer des graines de maïs, haricot et même tout ce qui me passais sous la main, ma licence en Biologie végétale n’a fait que concrétisé ma passion pour l’agriculture, j’ai alors voulu faire partie de la chaine de valeur agricole et surtout être à la base de la production. C’est ainsi que je me suis inscrite en Master en Industrie des Semences à l’université de Yaoundé I. Au cours de ma formation deux stages nous sont demandés un pour pouvoir accéder au niveau deux intitulé Stage d’insertion professionnel et le deuxième stage portant sur le mémoire. Ayant cherché en vain un stage en première année Master, il m’est venu à l’idée de contacter un des jeunes de YPARD qui a immédiatement répondu à mon appel, en me recommandant à une société agropastorale où j’ai reçu tout mon savoir-faire sur la production et le suivi des arbres fruitiers greffés. Ne voulant pas m’arrêter là, je me suis inscrite en tant que membre de YPARD-Cameroun pour pouvoir bénéficier des conseils des ainés et aider à mon tour mes camarades.

J’ai commencé à participer aux activés de YPARD-Cameroun en tant que bénévole sous l’aile d’un ainé académique et membre de YPARD-Cameroun. J’ai alors enchainé des petits voyages pas très loin de Yaoundé, ce qui m’a permis d’acquérir des connaissances sur le terrain et de devenir grâce à ma curiosité et mon dévouement pour le travail bien fait la collaboratrice en développement des projets de SEED FOR AGRICULTURE qui est une Start up montante dans le secteur semencier au Cameroun ; cette entreprise met en avance les services agricoles, accompagne les producteurs du choix de la semence jusqu’à la mise en place en passant par les conseils et le suivi en champs. YPARD nous permet d’avoir une plus grande visibilité sur le monde professionnel avec l’appui de M. Nestor NGOUAMBE.

J’ai toujours voulu travailler avec mes mains, oui je suis un peu touche à tout ! Rester clouée dans un bureau ne m’a jamais enchanté, le travail en plein air éveille ma curiosité, bien que n’étant pas toujours facile, c’est très satisfaisant. Le simple plaisir de voir une graine donner des fruits rend mon activité moins rude. C’est ainsi qu’avec SEED FOR AGRICULTURE nous avons décidé de mettre en place un projet intitulé Potager familial. Ce n’est pas très courant de voir des familles produire leurs propres légumes et fruits ceci parfois par manque de temps ou de savoir-faire, c’est pourquoi SEED FOR AGRICULTURE accompagne les familles dans la mise en place et le suivi de leur potager. Je suis particulièrement satisfaite de cette activité car elle rassemble toute la famille des enfants aux parents et nous espérons voir de nombreuses familles adopter ce moment de convivialité.

Aujourd’hui, je ne peux pas vivre sans l’agriculture, c’est un rêve qui se réalise, un édifice sur lequel j’ajoute une pierre jour après jour. Grace à ma formation professionnelle en Industrie des Semences à l’université je peux maintenant aider les éleveurs de toutes les régions du Cameroun à améliorer leurs productions.

Bien que l’agriculture soit au centre du monde, c’est un vrai défi pour les jeunes de s’en sortir sans financement. Plein de jeunes s’engagent dans le secteur agricole mais ils font face à trop de difficultés. Le manque d’information et de réseaux qui faciliteraient l’écoulement de la production reste un réel problème pour les jeunes agripreneurs que nous sommes. C’est une situation désespérante quand on sait que trouver un travail dans l’administration n’est pas chose facile dans notre pays.

Je sais avec certitude que si des organisations qui ont trait avec l’agriculture s’engagent réellement à nous aider dans la production et l’écoulement de nos produits, le secteur agricole se porterait mieux. Nous dépendons tous de l’agriculture, sans elle nous ne pourrions pas nourrir nos familles. Les légumes et les fruits qui sortent de nos productions font partis de nos habitudes alimentaire, nous les retrouvons partout dans les restaurants, les tournes dos et même en bordure de routes.

J’ai toujours su que l’agriculture ferait partie de ma vie, mes études et mes nombreuses formations dans le secteur m’ont permis d’améliorer mes connaissances. Mon stage dans la production des produits maraichers n’a fait que confirmer ma passion pour l’agriculture et mon expérience sur le terrain m’a permis de mieux diriger mes projets, de voir les difficultés et surtout de mieux aborder mon domaine.