MENU

Language

Show contents for

France : 25 acteurs de l'agro-écologie décorés de la médaille du mérite agricole

25 acteurs investis dans la mise en pratique de l’agroforesterie et de l’agriculture de conservation ont été décorés de la médaille du mérite agricole mardi 7 février 2017 par Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture et de la forêt. A travers la reconnaissance de ce groupe d’agriculteurs, conseillers et chercheurs, ce sont aussi des réseaux, des dynamiques de terrain engagés sur le territoire national qui sont encouragés, pour que l’agriculture regagne en performance et en autonomie. Agroforesterie (association d’arbres et de cultures/élevage) et agriculture de conservation (couverture végétale des sols et semis direct sous couvert) : de nombreux agriculteurs partout en France construisent en réseau l’avenir de leur propre métier : restaurer les sols, optimiser les ressources naturelles, produire en quantité une alimentation saine, accessible à tous, tout en façonnant les paysages. Chaque jour, ces agriculteurs avancent, mutualisent et gagnent en autonomie. Ils engagent leur ferme dans l’agriculture durable avec des indicateurs de performance précis. Force de propositions, ils vont au-delà des réglementations : ils ne subissent pas la sanction, au contraire ils franchissent de fait toutes les limites. Ces changements de pratiques ne se font pas sans risques et les plus audacieux sont aussi parmi les premiers à avoir renoué avec les grands principes de l’agronomie pour retrouver de la fertilité, la qualité de l’eau, la biodiversité, une assurance climatique et de la productivité en agriculture. Les réseaux sur ces pratiques se structurent et progressent. Ils sont opérationnels pour des changements à grande échelle où les agriculteurs restent décisionnaires sur les orientations du travail collectif : démarche territoriale (AGr’eau*), groupes régionaux d’agriculteurs fédérés dans une structure nationale (APAD), plateforme nationale d’appuis au développement de l’agroforesterie (AFAF) : les modes de structuration sont variés mais ce qui rassemble ces démarches et ces acteurs, c’est un projet de développement, qui remet les agriculteurs au cœur des changements techniques et des décisions.  Article original publié sur le site d'AGROFORESTERIE