MENU

Language

Show contents for

YPARD RDC en Visite à l'Université Loyola du Congo

l'équipe de YPARD après la visiteYpard RDC a organisé, le samedi 27mai 2017, une visite guidée à l'Université Loyola au Congo pour l'échange et le partage d'expérience sur l'entrepreneuriat agricole dans un cadre académique et scientifique, avec la participation de 22 membres d’YPARD RDC et invités.

Exposé du Doyen de la FSAV et coordinateur du CERED

En effet, trois temps forts ont marqué cette activité. Il s'agit en premier lieu de l'exposé du  père Ghislain Tshikendwa, doyen de la Faculté des Sciences-Agrovétérinaires et Coordonnateur  du CERED.  L’essentiel de son exposé se résume dans ces phrases : « l’entrepreneur est un homme discpliné, c’est de là que l’entrepreneuriat nait» Il ajoute, « la RDC, notre pays, dispose d’un potentiel agricole inouï mais hélas, non exploité…et pire encore, le souci d'un diplôme prime sur la créativité en matière agricole dans le chef de l'ingénieur agronome congolais... ce qui bloque le développement de l'agriculture en RDC. La solution réside alors dans la recherche-développement axé sur l’entrepreneuriat ». a-t-il fait voir à l’assistance.

Avant de conclure, le P. Doyen  invite les jeunes membres d’YPARD «à disposer d’un business plan  car, dit-il, c’est possible de devenir milliardaire dans le domaine agricole . Le travail construit non seulement la société mais aussi la personne qui l'exécute.» et  Il a terminé son discours en leur disant : « … n'ayez pas peur d'appartenir à  plusieurs structures en même temps mais ne faites pas non plus tout en même temps ; prenez le devant  et inscrivez dans des clubs creéatifs d’entreprises ».

Nadège Bope partage son expérience en agriculture 

Le deuxième temps était l'intervention de notre invitée Nadege Bope  appelée « Wangai Maathai de la RDC » pour sa lutte dans la plantation d’arbres. Elle a à son tour exposé sur les activités agricoles organisées par le Cercle des Leaders Juvéniles pour la Promotion et la Protection Sociale(Clejups), une structure congolaise bénéficiaire de l’appui de Oxfam et située à Mfumunketo à 25 Km de la Route Nationale N°1, à 160 Km de Kinshasa. Le Clejups a pour mission la protection de la personne humaine en général et les jeunes en particulier dans toutes leurs dimensions sans discrimination.

Pour Nadège : «  l’agriculture n’est pas faite que pour les mamans mais aussi pour les jeunes. Il y a plusieurs jeunes qui sont engagés dans l’agrobusiness et gagnent leur vie au quotidien ». C’est ainsi qu’elle a présenté les réalisations de sa structure dont : 2004 plants de bananiers, 141 safoutiers, 268 avocatiers, 264 corossoliers, 6 ha de manioc, 4 ha de niébés, les arachides autochtones et les sésames sont plantés par les jeunes formés par Clejups. l'équipe de YPARD RDC à la fin de l'activité

La rencontre de Esther 

Après ces riches  exposés, c'est le tour de Esther Inene, membre d'Ypard RDC et Etudiante en master en Agroforesterie à l'Université Loyola du Congo (ULC). Cette jeune femme entrepreneure commercialise les champignons qu'elle produit elle-même dans sa champignonnière. 1 Kg est vendu à 9000 FC, avec des clients fidèles comme des restaurants, des communautés religieuses, des ménages, etc. 

Pendant la visite, Esther a expliqué comment est née l’idée et la passion pour la production des champignons et le coût d’exploitation. Notre jeune entrepreneure, encore étudiante, parvient dit-elle, à écouler ses champignons au prix de 6,2 $ ( 9000 FC) avec une production de 25kg par jour qu'elle vend aux restaurants, communautés religieuses et ménages de la place et ses environs. Un exemple de l'Agrobusiness avec succès.

Pour le P. Ghislain, « Esther est l'exemple de l'engagement des jeunes et de la responsabilité » et Pour Nadège Bope et tant d’autres amis d’YPARD, ils ont apprécié à sa juste valeur, l’entrepreneuriat dont fait montre Esther. Elle est le modèle d’une nouvelle génération des jeunes entrepreneurs étudiants.

D’ailleurs, deux nouveaux ont chacun témoigné de la pertinence de cette stratégie de formation par la pratique et le mentoring. Il s’agit de Ish-Reverdy Phaku, qui a déclaré « Si des moments pareils pouvaient durer plus longtemps! j'aime l'ambiance dans cette grande famille et la diversité qui fait Ypard. Bravo à toi. Mes oreilles ont entendu et hier mes yeux t'ont vu» et Mijosee Ebekumu  a laissé entendre : «C'était vraiment bien surtout l'ambiance spontanée comme si on se connaissait entre nous. Depuis ce jour-là je me suis sentie utile et envie d'avancer et de percer d'avantage vu les expériences des autres. Coup de chapeau à toi [CR] avec ton sang-froid de conduire une équipe.»

La visite organisée par Ypard RDC a été très riche et bénéfique pour beaucoup, car, elle a enrichi l'esprit entrepreneurial et a permis le partage d’expérience vu la diversité qui fait la richesse de YPARD.

La revue Spore de CTA (www.cta.net) a été distribuée à chaque membre pour la lecture. Un repas en communion fraternelle a été partagé et une photo de famille prise pour clôturer la journée.