MENU

Language

GCARD3 : Place aux jeunes et aux femmes pour la promotion de l'agriculture

Malala with rural women in MadagascarGCARD3 sera un tremplin pour les jeunes et les femmes pour la promotion de l'agriculture en Afrique. Pourquoi? L'Afrique a la population la plus jeune au monde. Selon les chiffres issus des organisations internationales telles que la Banque Mondiale, le continent africain compte actuellement 200 Millions d'habitant âgés de 15 et 24 ans et 70 pour cent de la population sont moins de 30 ans. Du côté des femmes, l'Afrique compte environ 400 Millions de femmes. Ces  propos nous montrent qu'il y a une grande opportunité pour l'Afrique. C'est ainsi que je me suis intéressée à ce GCARD3. Les thèmes coïncideront également aux ODD numéro 1, 2 et 5.

L'Afrique est un continent à vocation agricole. Les femmes africaines constituent près de 70 pour cent de la force agricole du continent. Elles constituent près de la moitié de la main d’œuvre de ce secteur en Afrique subsaharienne. Sur l’ensemble du continent, l’agriculture s’avère le tout premier employeur des femmes, concentrant 62 % des femmes actives. Le poids des femmes sur l'activité agricole en Afrique est très important. Le dernier thème du GCARD coïncide également à la promotion des femmes et des jeunes pour l'agriculture.

L’agriculture offre une opportunité pour les jeunes de sortir de la pauvreté (création d'emploi). Pour l'Afrique, le dynamisme du secteur agricole étant un facteur vital pour combattre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. D'où, GCARD3 pourra explorer les options possibles pour rendre les métiers agricoles plus attrayants pour les jeunes générations. Nous pouvons démontrer que ces jeunes et les femmes peuvent jouer un rôle de premier plan pour l'agriculture.

Toute transformation agricole en Afrique passera par la participation des femmes et des jeunes. Les jeunes et les femmes africaines pourraient nourrir le continent et peuvent aussi nourrir le monde.

C'est ainsi que je me suis présenter pour participer au GCARD3 dans le but de promouvoir la participation des jeunes et des femmes dans le monde agricole africain. J'ai déjà participé à l'#AASW6, #AFAAS Madagascar en 2014, Initiative on Women and Youth Empowerment in Africa en 2014, #FARA Gender training for enabling gender in AR4D in Africa, Youth and CAADP KIS avec YPARD et FARA en 2014.

Je suis Malala RAKOTOJAOFENO, j'ai 30 ans et je suis la Représentante Pays de l’YPARD Madagascar. Je suis doctorante à l'Université d'Antananarivo. Mes domaines d'expertise sont : environnement, changement climatique, économie et agriculture. Depuis 2011, j'ai intégrer une association de jeune agriculteur et je suis devenue actuellement la coordinatrice (www.jeuneagrimadagascar.org). Je suis aussi un blogger (http://agri-climatmadagascar.blogspot.com) car j'ai participé au Web 2.0 du CTA à Madagascar en 2012.

Ce blog poste fait partie des candidatures pour faire partie de la Délégation de jeunes a GCARD3. Le contenu, la structure et la grammaire de cet article sont sous la responsibilité de son auteur uniquement.